info COVID19 en Maine-et-Loire

Covid-19 – Le Maine-et-Loire concerné par les mesures de couvre-feu

Les données sanitaires actuelles confirment une recrudescence préoccupante de la circulation active du virus au niveau national et dans le département et la nécessité d’adapter nos moyens de lutte, afin de préserver le système de santé et particulièrement la réanimation en milieu hospitalier. Le Premier Ministre a annoncé hier soir la liste des départements dont la situation s’est dégradée, justifiant que les mesures de couvre-feu prévues par l’article 51 du décret 2020-1262 du 16 octobre dernier y soient instaurées. C’est les cas du Maine-et-Loire où je suis amené à prendre un arrêté « couvre-feu » entre 21h et 6h du matin, qui entrera en vigueur samedi 24 octobre à 06h00, pour une durée de 6 semaines, et s’appliquera sur la totalité du département. En effet, même si les communes urbaines sont évidemment les plus touchées, j'observe que les taux d'incidence élevés sont assez uniformément répartis sur le territoire départemental et je ne souhaite pas voir s’aggraver la situation des communes qui sont encore les moins touchées. Le couvre-feu entraîne des restrictions supplémentaires par rapport aux mesures déjà induites par l’état d’urgence sanitaire instauré le 16 octobre dernier et toujours en vigueur. Désormais : • les déplacements, sauf pour motifs dérogatoires prévus au décret du 23 octobre (professionnels, médicaux, familiaux impérieux...) et sur présentation de l’attestation requise dûment complétée, sont interdits entre 21h et 6 h du matin ; • les événements de plus de 1000 personnes sont interdits ; • les bars et débits de boissons, les salles des fêtes, salles polyvalents, les salles de jeux, les établissements sportifs couverts (publics et privés) et les lieux d’exposition sont fermés au public toute la journée ; • l’accueil du public est interdit dans les autres ERP de 21h à 6h du matin (y compris les restaurants) ; • les fêtes foraines, foires et salons sont interdits ; • la capacité d’accueil est réduite à 50 % dans les établissements d’enseignement supérieurs et de formation Service départemental de la communication interministérielle @Prefet49 Tel : 02 41 81 81 36 – 80 25 pref-communication@maine-et-loire.gouv.fr Outre ces nouvelles mesures, restent en vigueur : • le port du masque pour les plus de 11 ans qui circulent autrement qu’en voiture, moto ou scooter (sauf exceptions pour raisons médicales) obligatoire sur l’ensemble de l’espace public de toutes les communes du département ; • l’interdiction des rassemblements de plus de 6 personne dans l’espace public (cette limitation est également vivement recommandée dans la sphère privée, lors des rassemblements familiaux et amicaux) • le protocole sanitaire qui a été récemment renforcé pour les restaurants et prévoit notamment la limitation à 6 du nombre de clients par table ; • dans tous les établissements autorisés à recevoir du public assis (cinémas, cirques non forains, gradins des établissements sportifs de plein air, salles de conférence, auditoriums...) la règle d’un siège libre sur deux entre deux personnes ou entre deux familles ou groupe d’amis désormais limités à six personnes au maximum. ; • dans tous les lieux autorisés à recevoir du public où l’on circule debout, le nombre de visiteurs est régulé par densité de 4m² par personne (dans la limite de 1000). L’ensemble des mesures couvre-feu / état d’urgence sanitaire est détaillé dans le tableau récapitulatif en annexe. Les motifs dérogatoires à l’interdiction de déplacement entre 21h et 6h du matin et l’attestation nécessaire sont en ligne sur : http://www.maine-et-loire.gouv.fr/le-maine-et-loir... r2210.html et sur : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/resso... La circulation active du virus est le fruit de nos attitudes individuelles et collectives, notamment au sein de la sphère privée dans laquelle l'État ne saurait s’immiscer, mais qui apparaît aujourd'hui comme l'un des vecteurs principaux de la pandémie. Je déplore le manque cruel de sens civique et d'esprit de solidarité nationale chez un certain nombre dont les comportements sont auto-centrés sur leur seule aisance et dans le mépris souverain des autres, dont ils ont pourtant besoin dans leur vie quotidienne. Ce sont d’ailleurs souvent les mêmes qui préfèrent porter leurs critiques sur l’État, qui s’emploie pourtant sans relâche à limiter les conséquences sanitaires mais aussi économiques que provoque ce virus. L'impact économique de la mesure va être important et je ne le mésestime pas. De nombreuses activités permanentes ou temporaires ne seront plus possibles. Le Gouvernement va décider de mesures de compensation pour les activités économiques que les mesures réglementaires rendent impossibles. Mais à l’heure actuelle, tout doit être fait pour éviter l'embolisation des services des urgences (qu'ils soient publics ou privés) sans quoi les médecins ne pourraient plus faire face aux autres pathologies qui nécessitent une prise en charge chirurgicale immédiate. Même si les conséquences graves du virus touchent majoritairement les personnes âgées de plus de 65 ans, un nombre très important de personnes plus jeunes (30 - 65 ans) sont désormais admis aux urgences et en réanimation. Je vous invite à télécharger l’application TousAntiCovid, qui constitue un outil très utile pour casser les chaînes de contaminations, enrichi par l’accès à des informations factuelles et sanitaires sur l’épidémie. Elle permet à l’utilisateur d’être alerté ou d’alerter les autres en cas d’exposition à la Covid-19. René BIDAL



Toutes les infos ici Préfecture de Maine-et-Loire


Retour